Historia Calamitatum

https://i0.wp.com/www.rationalites-contemporaines.paris4.sorbonne.fr/IMG/rubon4.jpg

Témoignage de deux étudiants parisiens :

  • Un certain Abélard à propos de son maître Anselme :
    « Sa flamme enfumait la maison au lieu de l’éclairer. […] Édifié, je ne perdis pas mon temps à son école. » (Le Goff, Les intellectuels au Moyen Age, Seuil, Points Histoire, p. 42)

  • Daniel de Morley : « Je restai quelque temps à Paris. Je n’y vis que des sauvages installés avec une grave autorité dans leurs sièges scolaires, avec deux ou trois escabeaux devant eux chargés d’énormes ouvrages reproduisant les leçons d’Ulpien en lettres d’or, avec des plumes de plomb dans la main, avec lesquelles ils peignent gravement sur leurs livres des astérisques et des obèles. Leur ignorance les contraignait à un maintien de statue mais ils prétendaient montrer leur sagesse par leur silence même. Dès qu’ils essayaient d’ouvrir la bouche je n’entendais que balbutiements d’enfants. » (Ibid., p. 23)

Photographie des lieux à l’heure actuelle :

http://www.cwrl.utexas.edu/~bump/VSA/Roger/medieval_sorbonne.jpg

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s