Michel Puech, « (Maître de conférences, Philosophie) » : profondeur de l’analyse et finesse spéculative

https://i0.wp.com/multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/3/1/0/9782745932013.jpg

« Michel Puech est un philosophe de formation classique, qui s’est progressivement spécialisé dans l’analyse critique de la modernité, et en particulier la philosophie de la technologie. Il travaille aujourd’hui sur les questions de fond du développement durable, et plus largement sur les nouveaux systèmes de valeur. »
Michel Puech, aussi « conseil en stratégie et communication (secteurs : nouvelles technologies, grande consommation) — statut profession libérale » de 1995 à 2002.

Michel Puech en « philosophe » « spécialisé dans l’analyse critique de la modernité » travaillant « plus largement sur les nouveaux systèmes de valeur », expert ès grande distribution, maître de conférence à l’ « Université Paris-IV-Sorbonne », ça donne ceci :

Le type de messages auxquels je ne réponds pas, volontairement

Camarade professeur,
L’Assemblée Générale des étudiants et enseignants mobilisés a décidé que les examens de ce semestre ne pouvaient porter que sur les cours réalisés de vive voix, sans microphone, par un enseignant assis au bureau les jambes non croisées.
Selon plusieurs mails anonymes tu ne respectes pas ces décisions démocratiques et souveraines.
Nous te demandons de justifier ton comportement.
signé : apprenti_taliban@gossederichemaisgauchiste.net

Profondeur de l’analyse et finesse spéculative.

bio
pbio express
Michel Puech est un philosophe de formation classique, qui s’est progressivement spécialisé dans l’analyse critique de la modernité, et en particulier la philosophie de la technologie. Il travaille aujourd’hui sur les questions de fond du développement durable, et plus largement sur les nouveaux systèmes de valeur.
Sa publication la plus importante est Homo Sapiens Technologicus (le Pommier, 2008).
express

Michel Puech est un philosophe de formation classique, qui s’est progressivement spécialisé dans l’analyse critique de la modernité, et en particulier la philosophie de la technologie. Il travaille aujourd’hui sur les questions de fond du développement durable, et plus largement sur les nouveaux systèmes de valeur.

Sa publication la plus importante est Homo Sapiens Technologicus (le Pommier, 2008).

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Philosophie, Politique, Religion, Société

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s